Les p'tites histoires

Deuxième année du chat

Courage !

27/08/2018

Nous ne sommes pas journalistes (En language correct, des prostitués médiatiques) , ni de "grands" penseurs à lunettes rondes, rectangulaires ou ovales.

Fier qu'il était le capitaine. Ah fier ça il l'était ! On a jamais su nous autres son équipage ce qu'il pouvait avoir dans le sang pour être aussi odacieux. Mais pour sûr il devait y avoir un peu de sang des grands de c'monde parce qu'il en a fait des choses épatantes !

Bonne Année !

01/01/2018

Toute la rédaction du Chat noir vous souhaites chers chatons la bonne année.


Première année du chat

J'emmenais ma grand-mère chez le dentiste. Il s'agit là d'un commencement qui n'invite pas spécialement à imaginer que la scène qui suivra sera extraordinaire.

Cela fait depuis septembre que je prend le train pour aller à la fac du lundi au vendredi, voir même le samedi si cours il y a.

Depuis qu'on est tous à la fac dans notre entourage, les liens qui étaient si forts entre nous l'an passé sont devenus des souvenirs et des notifications sur nos portables venants de nos agendas qui nous rappellent qu'il faut appeler un tel et un tel.

Tous ceux qui comme moi sont haitués à ces moments de reculs monstrueux qui bouffent l'existence comprendront ce que la maxime " écoutes ton instinct" veut dire.

En rentrant à la fac après avoir galéré deux ans dans une fillière que je n'aimais pas et où j'avais finit à cause des résultats de mon ainé. Je pensais qu'une fois mon bac en poche je trouverai directement ma voie, que ça nous tomber sur la gueule comme la misère sur le tiers monde.

Toutes ces blagues à l'ouest, punchlines de maître et bonnes boutades qu'on peut entendre tous les jours pour passer du côté lumineux de la Force.

Bien souvent, la bêtise humaine et la malchance collent à nos souliers comme un vieux malabar tout gluant. La réaction la plus nouille étant de se débattre pour mieux s'y engluer.

Septembre 2013, quelque part dans le Sud de la France Il était toujours à côté de la librairie . Seul assit avec mug blanc et gris. Il ne parlait pas beaucoup. Ne disait que merci. Tous les midis après manger je le croissais quand j'allais à la bibliothèque travailler l'espagnol.

Chaque jeudi on avait cours au théâtre. Ce cours-là, comme on avait bien avancé sur notre scène, on a eu le droit de faire une pause dehors.

15 Octobre 2014, Quelque part dans le Sud de la France,La première fois que j'y suis entrée, c'était comme rentrer dans un autre monde. Un gars un peu vieux derrière la caisse, une collègienne avec un sac gargantuesque qui parlaient de Molière.

C'était un de ces jours banals,
comme on en voit des milliers dans une vie. C'était en novembre, il ne faisait pas trop chaud dehors en fin de journée. J'allais travailler à la médiathèque avant de prendre le bus. Avec assez de café dans le sang pour réveiller un mort. Il n'y avait rien a dire sur cette journée...

Février 2013, quelque part dans le Sud de la France
Les premières fois sont souvent des échecs.Parmi toutes ses premières fois, la première fois qu'on se fait plaquer est particulièrement douloureuse.
Elle m'avait largué le jour de la saint Valentin et avait appliqué la politique du "On reste amis" une semaine, pour ne pas trop me blesser.

Ici, c'est un peu le dark side de la force. On va pas causer d'histoire drôle ou de déception qui ont été bénéfiques. Pour garder une vision objective du monde, il faut parfois regarder ce qui est laid, dégueulasse et révoltant.

Cours sur le climat pendant la dernière aire glacière : -"Mais les vents ils sont là toute l'année ou ils partent ?" (Oui, ils partent en vacances au club med !)