Capitaine Courage :

03/03/2018

À notre amie,




Fier qu'il était le capitaine. Ah fier ça il l'était ! On a jamais su nous autres son équipage ce qu'il pouvait avoir dans le sang pour être aussi odacieux. Mais pour sûr il devait y avoir un peu de sang des grands de c'monde parce qu'il en a fait des choses épatantes !


Sa légende a commencé quand il était encore enfant. Il a arrêté à mains nues dans la forêt un sanglier qui allait tué son frère lorsqu'ils étaient allés cueillir des champignons. Vrai qu'il a toujours eu une force de Titans. Il soulevait des gens rien qu'avec un bras. On lui a donné suite à cette mésaventure le surnom de courage. Mais quand il a grandi son surnom le dérangeait. Il aimait pas trop les compliments et ces choses inutiles tu vois. Pour lui ce surnom c'était comme du temps d'perdu. Le temps qu'on dise mon nom complet qu'il disait, s'avaient temps d'hisser la grande voile et de faire cap sur la prochaine îles. 


Pour défier son père qui voulait qu'il soit soldat il est parti en mer. Il s'est enrôlé dans l'équipage de Barbe noire et le vieux avant de claquer sa pipe lui a donné son bâtiment. C'est qu'il l'aimait bien notre capitaine tu sais. Il était comme le fils qu'il avait jamais eu. Un bon pirate, toujours bon à l'épée et au pistolet, jamais qu'il a manqué sa cible ! Brave comme une bonne bête ! C'était le prince des voleurs ! 


À la mort du vieux ah bah là il a changé. Il est devenu plus sérieux. Il partait plus la tête la première dans le tas. Il s'est mis à organiser et à concevoir des plans d'attaque. Et il a révolutionné le monde de la piraterie avec ses inventions mon p'tit. C'était pas n'importe qui le bougre. Il en a coulé à la pelle des navires. Ses mains elles étaient pleines de sang. Il a lattait les miches des plus terrifiants monstres marins et fais la nique à la compagnie des indes. 
Aujourd'hui les bonnes femmes parlent de lui à leurs regetons pour leur faire peur. C'est pas pour rien. Il a marqué le monde entier. C'est le seul pirate envers qui les corsaires avaient un profond respect. Sous les coups de canons et les balles il s'est toujours battu à la loyale.  


Mais aujourd'hui il vient de passer l'arme à gauche. Et toi peutio c'est à ton tour de porter son chapeau. Soit à la hauteur de l'héritage qu'il t'as laissé. C'est à toi de prendre la barre, P'tit Capitaine Froussard !