N°0 Le respect 404 error not found

11/12/2007


Ici, c'est un peu le dark side de la force. On va pas causer d'histoire drôle ou de déception qui ont été bénéfiques. Pour garder une vision objective du monde, il faut parfois regarder ce qui est laid, dégueulasse et révoltant.


Acteur ou simple témoin, on laisse ici tous ces mots qui correcpondent à tous les moments où on s'est sérieusement demander où était le respect.


-" Tu baisse tes écouteurs ! merci !"

-"Ouais, on l'entends de la ton rock ou ché pas quoi. Viens mets le là tu verras !"

-"Euh, Bonjour, c'est une blague ?"

-"Bah non, on l'entends et ça nous gêne !"

-"Euh, bonjour., c'est un peu impoli comment vous le dites"

-"Quoi poli ! mais ferme ta gueule toi !"

Plus tard

-"Non mais les réflections à deux francs ça va deux minutes hein !"

-" Viens me parler en face si t'es une vraie femme !"

-"Laisses, cours des miracles".


-"Ce n'est pas une bonne fréquentation. Croyez-moi, elle n'ira pas loin dans la vie."


-"Vous êtes gentils, mais c'est bien votre seule qualité les enfants."


-"Détestes-moi, insultes-moi,méprises-moi, c'est égal : je te veux à moi, nue et à genoux." 



-"Eh mais elle elle se casse tranquille elle est pas chier !"

-"Ferme-la on s'en fout."


-"Madame, il fait froid dans l'espace ?"

-"Donc cette année on a beaucoup de travail !"


-" à ton avis elle est lesbienne ou hétéro ? vu ses chaussures violettes non."

-"Bah non, t'as vu ses cheveux long, elle est hétéro."


-"Mais laisse, c'est moi qui paye toujours, on s'en fout."

-"C'est paqs vrai je le fais de temps en temps aussi."

-"Je suis désolée mais il est vrai que c'est plus souvent cette demoiselle qui s'en occupe que vous."


-"Je peux aller aux toilettes ?"

-"Oui, ça nous ferra un peu de silence !"


-"Je sais vraiment pas ce que j'ai raté avec vous cette année..."


-"On ne savait pas qui de lui ou de la chaise était le plus fragile, mais la chaise au moins avait le mérite de tenir debout !"


-"Vous avez pas du feu. ah, et vous allez voter pour qui ?"

-"On a pas à être politisé."

-"Pff, Mélenchon il veut légaliser, soyez politisez !"


-" J'avoue j'vous comprends pas. Moi je pars faire un semestre à Milan, je reviens de Rome et en attendant je sors tous les soirs. Ah j'pourrais pas travailler comme ça. Faut vraiment avoir un problème ou être maso."


-"Ce samedi vous êtes libre pour l'ouverture des bars de la rue de la soif ?"

-"Vous perdez votre temps on est des rats de bibliothèque."


-"Si vous avez quelque chose à dire c'est le moment de le dire."


-"Bon, on peut toujours négocier la note après."


-"Pour le moment taisez-vous, je parle."


-"Bon je dis pas tout le temps des bêtises non plus. Parfois je dis des trucs plutôt pas mal, voir très bien. Donc c'est à vous de vous pressez le citron aussi. Ça n'est pas suffisant."


-"Ah mais il vous faut des copies ?"


-"Celui qui me fait de la paraphrase je lui lance un craie !  et il sort direct avec un zéro des familles !"


<script>
(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]''function(){
(i[r].q=i[r].q''[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
})(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga');
ga('create', 'UA-83418443-2', 'auto');
ga('send', 'pageview');
</script>