Les petits bouts de vie


Ce matin à trois heures toujours dans mon lit, la tête pleine de questions je ne trouve toujours pas le sommeil. La situation est grâve. Même si mes amis sont présent tous les jours avec moi. Je ne peux pas m'empêcher de repenser à tous les événements récent qui ont détruit la vie de tous nos proches.

Il devait être aux alentours de 19 heures, je devais partir de la fac à 19 heures trente. Je sortais d'un rendez-vous qui ne s'était pas bien passé. Quand elle est sortie de l'amphi les yeux pleins de rage.